Energétique du mieux-être, du bien-être et plein-être ... Ëtre pleinement soi dans tout son être

Le guérisseur peut entre autre réharmoniser votre être holistique, vous aider face à vos blocages émotionels, à vos addictions et dépendances (tabac, alcool, drogue, jeux ...), à la déprime, détresse, confusion, burn out, baisse d'engouement, idées noires, fatigue chronique, le stress lié au passage d'examen, le stress et les réactions physiques qu’il cause (plaque de boutons, crampe, mal au ventre, sommeil ...), équilibrer le magnétisme et la circulation des énergies, aider l’âme et le corps à supporter des traitements soutenues (traitements aux rayons, chimiothérapie, antibiotiques lourds ...),les maux de tête, les fourmies dans les membres, les démangeaisons, les symptomes de la ménopause ... je travaille aussi sur les mémoires cellulaires, des douleurs comme le mal au dos, neutraliser les poisons et les venins ... Soyez toujours à l’écoute de votre corps et de votre esprit, soyez le témoin de vous-même, des sensations inédites peuvent permettre d’anticiper des maladies à venir. Pensez toujours à regarder dans votre environnement ce qui pourrait causer des déséquilibre : par exemple dans tout ce qui est nouveau dans votre alimentation, produits du quotidiens (savons, lessives ...). Des réactions aux produits ménagers peuvent survenir même si vous utilisez la même marqe car les composants de celle-ci ont pu être changés.

Chaque séance commence toujours par un rééquilibrage de la circulation de vos énergie en travaillant sur les chakras et les nadis, afin d'avoir entre autre une réceptivité optimum pour un travail en profondeur.

Pratiques holistiques également sur les animaux, les plantes, les lieux, harmonisation et réductions des ondes négatives des habitats personnels et professionnels (entre autre sur la base des réseaux vibratoires et telluriques de Hartmann, eau souterraine, failles géobiologiques par exemple). Bien souvent le simple faîte de déplacer son lit ou sa chaise au travail peut résoudre des maux tel que les migraines, insomnies, douleurs articulaires.

Le guérisseur ne remplace en aucun cas votre médecin traitant, il travaille en périphérie des maladies qu'il ne traite pas. Entre autre, iL vous aide à dépasser, mieux supporter, accepter et vivre la maladie, tout cela en complémentarité avec les traitements que vous prenez. Vous ne devez jamais arréter un traitement médical en cours lorsque vous ressentez les effets bénéfiques des énergies. Je ne fais pas de diagnostic médical, cela est interdit et seul les professions de médecine, les généralistes, spécialistes et autres sont habilités.

Bien dans sa tête et bien dans son corps

Je suis coupeur de feu de naissance, par la prièree j'enlève le feu, les fortes fièvres, zonas, psoriasis, herpès, eczémas, verrues .. je coupe les poisons, les toxines.

.Je travaille avec le magnétisme curatif, l'énergétique (onde de guérisons) et les prières, aussi bien sur vous qu'à distance. En complément et si besoin, je peux vous conseiller sur les usages des minéraux, Fleur de Bach. Séances de suivi énergétique dans pré et post traitement pour les personnes recevant des médecines lourdes, des rayons ou de la chimiothérapie, sur place comme à distance, pour vous aider à mieux vivre, accepter et faire face à la maladie que je ne traite pas.

Je suis un thérapeute responsable utilisant des protocoles et respectant des règles afin de garantir et préserver le bon équilbre de chacun, notre chemin demande une grande rigueur, un positionnement juste dans la chaine de l'aide à son prochain et une grande discipline personnelle. Je suis en relation avec de nombreux thérapeutes, tel que des psychologues, psychothérapeutes, aromathérapeutes, homéopathes, naturopathes, kynés et osthéopathes que je recommande lorsque les demandes sont hors de mon champ de compétences.

an  

Plaisir de partager l'un des plus vieux mantra, le Gayatri Mantra.

La Coutume et Le mal d’ochju
Extrait du site http://rosulla2b.blogspot.fr/2008/04/origines-lochju-le-mauvais-il-est-une.html

En Corse, le mauvais œil est désigné par plusieurs noms : « mal d’ochju » dans le Cap, « ghiustrata » en Balagna, « ochjacciu » dans le Niolo, « mazzulata » dans la Cirnaca, « acciacatura » dans le sud, et un peu partout « innuchjatura ».
Ce mal qu’on qualifie d’indéfinissable et qui atteint surtout les enfants, se caractérise par un état de forte migraine, de nausées, une lassitude inhabituelle. Ces symptômes ressemblent assez à une crise de foie, on dit d’ailleurs que « l’ochju porta nantu à u fegatu ». « L’ochju » est la manifestation d’une influence néfaste provenant d’un regard humain, où l’œil joue le rôle d’instrument de propagation d’une force, d’un fluide, dont les effets sont néfastes pour celui qui les subit. Ce fluide malfaisant provient la plupart du temps d’une admiration envieuse, d’une jalousie très forte. Il peut être transmis sans le vouloir et sans le savoir. On peut également être atteint par « l’imbuscada » qui est un mauvais sort jeté par les esprits hostiles des morts, lorsque l’on passe le gué d’une rivière à midi ou, lorsque à la tombée de la nuit on passe devant un cimetière ou une fontaine. C’est en effet là que se tiennent les esprits. Ils peuvent manifester leur hostilité à l’égard des vivants qui omettent d’accomplir ou qui accomplissent mal leurs obligations envers eux. Un seul remède s’impose : il faut recourir à une « mammina » ou « incantatora » ou « signatora ». L’intervention de la « signatora » ou « signatoru » (il n’y a pas de différence de sexe) sera toujours bénévole

.

coupeur de feu et magnétiseur limousin